A Travellerspoint blog

Oktoberfest le retour

BEER FIGHT

Pendant la journée, on se promène dans le English Garden, le plus grand parc dans une ville d'Europe, ou ya du monde ki font du nude sunbathing. On va sur le site olympique, visite le stade, monte la grosse tour avec un musée du rock, pis moi et Charles on va dans une église ou on assiste à une messe en allemand, ce ki est fucké.

Le soir, on mange en compagnies de notre ami le keg devant la place d'ambulance du site de Oktoberfest. 2 dudes se pointent et nous parlent de crazy mothefuckers, de stupid americans, de la question nationale au Qc, après ki partent, je vais pisser en bas de la pente devant nous et rencontre un gars trop saoul ke je dois aider pour lui faire remonter cette pente. On va boire une bière à la tente HB, on entre dans la tente lorsqu'elle est supposé officiellement fermer. Om va y rester genre même pas 30 min, probable 20. On chante du Maiden aec les 2 premiers gars kon croise puis je vais cogner une bière inconnu sur la table des dudes en arrière de nous, pour faire comme eux, un suisse me voit et décide de me renverser sa bière sur la tête. Le fight est commencé, et les 2 gars trop saoul à la même table que nous ne le verront jamais. Je lui splash une bière à la figure, mais j'aperge un peu son ami, ki le prend bien et vient me serrer la main. Le gars a la chienne, il se cache, mais réussi a me renverser une autre bière sur la tête. Ensuite, il me donne un imper !?!?! Charles aussi se fait arroser. J'arrose un gothique en manteau noir sans faire exprès, il est fâché, mais pas trop. Le Suisse arrose un gros noir de 6 pieds 2, mais il pense que c'est Charles le responsable "Who's gonna pay" On se sauve. Charles, en sortant, vomi un peu par terre, comme si de rien n'était, il continue à marcher. Au retour en bike, je fonce violement dans un poteau.

NN. Dans une tente, la manière de se sébarasser de la bière dans les verres pas vide, c'est de vider les bières par terre.

Posted by Lez 15:47 Archived in Germany Comments (0)

Oktoberfest, le depucellage

On va en boire de la biere

  • *Ok, la je suis de retour au Quebec, on est le 25 janvier 2006, et j'écrit des trucs sur le 23 sept 2005, donc il va p-e men manquer des bouttes, mais bons, ca devrait pas etre si pire... **

On se promène dans Munich, on a beau être pendant le Oktoberfest, c'est kan même p-e la dernière fois kon va la. Don on voit la mairie vraiment trop belle avec plein de drapeau, on va dans un église pas vraiment belle pis on se rend au Deutshes Museum. Je rappelle ou je vous apprend en passant que, pendant tout ce temps, ya plein de belles bavaroises deguisées en costume d'époque nous offrant leurs plus beaux attributs ki se promènent. Donc, dis-je, avant d,entrer dans le musée, on mange de la saucisse, pis on entre. C'est un vraiment trop gros musée des sciences impossible a visiter dans le peu de temps kon c'était donner, ya trop d'affaires à voir, trop d'affaires à lire, pas toujours traduit en plus. Mais j'ai vu le premier U-Boat (dans ta face Rémi Bertrand).

Le soir, on va au Oktoberfest. Avant, vu ke la bière est pas mal cher sur le site, on s'achète un keg de 5L de Lowenbrau et on va le boire dans un parc. Rob écrit un poème sur cette excellente bière. On est assis sur un banc de parc dun coté dun espace vert, de lautre coté, ya genre un petit bois. Vla ti pas kon voit du monde déguisé en bavarois aller a l'aut' bout du parc, pis ki commence a baiser. On s'entend ki faisait encore clair pis ki avait un parc d'enfant juste à coté. Mais c'est même pas ca le plus drôle, le plus drôle c'est kan on s'appercoit ki a 2 dudes cachés dans le bois ki les regardent, même ki sortent du bois et se mettent à tourner autour. De loin, pour nous ki buvions de plus en plus, c'était vraiment drôle. Finalement, on va sur le site, pour se rendre compte kia beaucoup de monde pis ke c'est impossible de rentrer dans une tente.On rencontre un Quebecker avec 3 australiennes chinoises devant une porte de tente fermé ou 2 gars vont se faire sortir assez brutalement. On boit une biére avec eux à la tente Hippodrom (bière Spaten). Ensuite, on jase un peu avec une allemande jolie et saoule.

Posted by Lez 11:26 Archived in Germany Comments (0)

Strasbourg et Munich

Du vin de nuit et de la biere a venir

Donc, on se ramasse a Strasbourg et il est... 1h du mat.

Ca ca sappelle trouver le train le moins cher, car avec not passe kon a acheter a Lyon, on a & mois de transport gratuit, sauf en France, pays ou on la acheter, ou on a juste 50 pour cent de rabais.

Retour a 1h du mat, a Strasbourg, donc on se retrouve sur le bord dun canal, on a 6 bouteilles de vin a 3, donner par les Meuniers, et un peu de hash, donner par David. On a pas dormi. On a plutot, fini le hash, but 1 ou 2 bouteilles de vin, essayer dappeler... mais finalement Charles appelle encore la police, pour la 3eme ou 4eme fois depuis le debut du voyage, on la rit longtemps cte fois la par exemple... et composer ce qui ne va etre que le debut de la chanson de Rob : "il est saoul, il est saoul, il sappelle Robidoux". On reprend le train a genre 6h, ceux qui nous demande comment etait Strasbourg on leur dit que cetait tres beau.

Arrivee a Munich, on se rend a lhostel et on dort un peu. Pendant quon dort, Rob a le temps daller cruiser la receptionniste cochonne a cause que son lit est briser. Elle a une cicatrice sur le genou ca a lair. Le soir on fait un tour sur le site du Octoberfest. On en revient pas. On boit meme pas de biere cte fois la parce quon comprend rien on est juste trop abasourdi. Le Octoberfest, a travers les yeux dun gars kia jamais vu ca et ki est sobre, cest komme la ronde, sauf ke tout le monde parle en allemand et tout le monde est saoul.Mais cest pas tout, ya aussi les bier tent... qui, on lapprendra plus tard, faut reserver 6 mois davance pour avoir une place ou se rendre la a 9h am et garder sa place juskau soir. Une bier tent, cest une grande barraque en bois, la plus grande accueille 10 000 personnes, rempli de tables et dallemands sur les tables qui chantent, en allemand, et qui ont a la main un bock de biere, de 1 L. Comme cest beau lallemagne. On a deja hate a demain.

Posted by Lez 08:47 Archived in Germany Comments (3)

Bye la France

Suite et fin des adieux dechirants

Donc le lendemain, on retourne chez les Meuniers reprendre les trucs kon y avait laisser {les payes entre autres}, puis on va a Lyon checker comment on fait pour se rendre a Munich. Entre temps, il y a eu des adieux dechirants. Pour ceux qui se le demande, non, Charles nest pas aller revoir laustralienne. Donc un moment donne kon a tout ce quil nous faut on est pret a partir pour... Strasbourg ???

Dans le train, on rencontre un Marseillais trop drole qui rit de notre accent. Comme dhab,cest moi ki a le pire.

Posted by Lez 08:42 Archived in France Comments (0)

Les vendanges 2

Les vendanges des vrais

Apres les departs dechirants, nous... moi, Charles et Rob... on avait pas encore fini la job, car il y avait encore possibilite de travailler, opportunite que nous qvons prise. Donc on se ramasse les 3 avec Laurent et Nabil, 2 dudes des autre vendange, dans les vignes dun autre proprio, chez qui ya pas de pause entre les rangs de vignes, mais cestpas grave on etait toujours en train de se promener en camion entre ses differents terrains. Ya moins de truc a conter du fait quon est rester seulement 2 jours. Mais ya kan meme une coupel danecdote.

On a reussi a fumer des joints dans le vagin. On a fait ca aec les 3 mataleux vendangeurs. Laurent, qui etqit tout de meme saoul, apas voulu essayer. Ya pas arreter de parler toute la soiree de plein de truc et cetait marrant.

Lelendemain matin, ya un rond de pisse par terre. Personne sait cest ki, sauf un gars ki veut pas le dire. Reveil plein de suspense, cest vrai, on va apprendre juste en soiree par un des metaleu ki parle au telephone avec une personne X ke cetaitlui ki avait pisser par terre parce kil etait trop bourrer. Trop marrant.

Kan on finit de vendanger avec eux, apres 1 jour et 5 heure de travail, on se ramasse dans le camion a boire et a chanter "il est des notres". Plus tard, on se rend encore au caveau avec Laurent. En se rendant, on fait une bataille de raisins a 4 trop folle dans un champs inconnu. Ensuite, ya un feu dartifice chez le patron, on mange, et comme la 1ere fois, le petit mousseux rouge {le fringant} produit son effet a retardement, et apres souper, on va right-thru se coucher, on est trop fatiguer.

Posted by Lez 08:24 Archived in France Comments (0)

(Entries 1 - 5 of 28) Page [1] 2 3 4 5 6 »